samedi 11 février 2017

Vive le Design interactif !


Le CD-Rom des années 90 est mort, vive le richmédia en Flash des années 2000 ! Le Flash des années 2000 est mort, vive le digital publishing des années 10 alors ! Le digital publishing des années 10 est mort, vive... LE DESIGN INTERACTIF !

Que reste-t-il aux réalisations qui on migré d'un environnement à l'autre sinon le sens qui les caractérise au-delà du signe et au-delà du contenu ? Et qu'est-ce que du sens dans une composition graphique et informative sinon que le design interactif ?

A l'heure où, pourtant, le site de la communauté des Designers interactifs français se cherche économiquement, la posture formelle et pérenne de ce métier offre pourtant la clé qui assied chaque projet de création à travers les usages et les technologies, plus éphémères, elles.

En octobre 2014, j'annonçais sur ce blog, la chute programmée de l'intérêt des tablettes telles que nous les connaissons depuis 2010. Voici cette précognition confirmée par les dernières statistiques publiées par GFK. Les ventes de tablettes qui avaient déjà baissé de -8% en 2015 confirment leur chute à -16% en 2016. Certains commerces, même, annoncent une baisse des achats de -60% sur ce type de matériel (JT 19-20 de France 3 du 07/02/2017).

Graphique de la chute des ventes de tablettes en France (Znet et GKF) :

Le rôle essentiel de la réflexion sur l'usage d'un format et d'un outil est plus que jamais déterminent dans le succès de votre création. Je ne l'ai jamais assez répété, mais on ne fait pas du Web avec du papier, ni du tactile avec du Web. Un magazine digital n'est pas un réplicat du papier, quels que soient les mécanismes ingénieux et l'expertise métier qu'il faut acquérir pour le mettre en forme. Mieux vaut un projet simple mais singulier, qu'un arsenal d'automatisation de mises en forme qui n'apporte pas plus de sens sur un mobile que sur une autre plateforme. Un catalogue de voyage intégrant des vues vidéo HD offre déjà un bel atout par rapport à son pendant papier, Web et mobile. Un magazine de photos en digital qui fait vivre une image fixe mais en mouvement (mouvement du point, mouvement du gamma, mouvement d'un réglage colorimétrique, mouvement parallaxe...) en fonction de l'inclinaison de la tablette, aussi. Alors qu'un magazine extrait en xml et réinjecté en mode responsive sur différents écrans n'apporte pour ainsi dire pas énormément d'atout(s).

Pour l'ensemble de ces raisons donc, et parce qu'en cette année 2017 (numérologiquement "1" probablement) une nouvelle page s'impose, je vous témoigne de la cohérence de ma vision et de la stabilité de mon idée à produire du sens en souhaitant, à nouveau, mais parce que c'est la recherche du sens qui reste constante, changer de thématique métier pour abandonner le concept galvaudé du "digital publishing" et valoriser, plutôt, celui de "design interactif", défait de toute connotation technologique passagère.

Pour ce qui est de l'avenir des tablettes, comme vous le constatez par vous-mêmes, les phablettes, les stations de travail tactiles, déferlent et sont en train d'emboiter le marché. Les écrans mous devraient aussi jouer un rôle pour la mobilité en attendant que les ancres numériques, réservées aux liseuses, passent à la couleur et au tactile. Mais nous aurons certainement l'occasion d'en reparler. Il reste que, quelque soit le support, importe l'utilité.

Je souligne au passage ce beau livre des éditions Pyramyd (où j'ai enseigné de 2008 à 2013). Voir la couverture de cet article : https://pyramyd-editions.com/products/les-fondamentaux-du-design-interactif

J'en profite pour vous aiguiller à mon tour sur une de mes nouvelles formations exactement dans cette ligne conceptuelle de design interactif HTML5, indépendante du support puisque transverse et encapsulable à loisirs : http://www.apaxxdesigns.com/formations/designer-interactif-html-5/

Pour ma part, je vous annonce devoir temporiser ce blog et privilégier de nouvelles formes d'écriture. Je développe des activités qui m'invitent à recentrer effectivement mes actifs. N'hésitez pas à me suivre par ailleurs pour en savoir plus, sur www.swipe-et-swipe.fr et Twitter.

Merci à tous,
Arzhur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire