lundi 8 février 2016

Animate CC : le tournant numérique

C'est aujourd'hui, à 18:00, qu'officiellement Adobe substitue Flash avec Animate CC et tire un trait de plume sur le format SWF et Edge. En quoi cela change les usages ?


Si Edge Animate était conçu pour animer sporadiquement des éléments HTML simples (blocs de textes, déplacements d'images, entre autres), Animate CC autorise l'interpolation vectorielle (canvas), et bientôt l'utilisation de propriétés 3D sur des objets 3D (webgl). D'une animation plate et sémantique (Edge), on évolue vers une véritable écriture proche des meilleurs dispositifs de gamification mais sans couverture indexable. Mais qu'importe ! Si l'objectif est, au mieux, d'animer dans une App native, et, au pire, d'accompagner un texte déjà référençable sur un site Web, pourquoi diable se forcer à rester indexable et se priver d'un arsenal d'animation HTML5 ?

Mais attention, la promesse reste encore en devenir. Si Animate CC exporte dans le standard Canvas WebGL, il exploite en effet le standard prévu par le W3C pour la 3D et le jeu, mais le nouvel Animate CC n'intègre pas encore ses ultimes spécifications. Reste que, puisqu'on part tout de même du standard qui les autorise, elles sont donc bien en devenir !

Miser sur le nouvel Animate CC, sorti ce jour, est donc une réponse adaptée pour renforcer l'immersion et l'expérience de l'utilisateur au sein de vos projets numériques, à venir, Web et mobiles. Rappelons qu'accessoirement Animate CC exporte aussi au format vidéo, le plus stable et pérenne des standards Web.



Pour connaître le détail des nouvelles fonctionnalités :
http://www.adobe.com/fr/products/animate/features.html
et aussi :
http://www.adobe.com/fr/products/animate/versions.html

A suivre...

Lire aussi :
http://bloc-notes-arzhur.blogspot.fr/2015/12/flash-pro-devient-animate-cc.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire