jeudi 5 février 2015

Les beacons, kesako ?

Les beacons, vous en entendez parler. Ils annoncent une révolution dans le commerce de proximité. De quoi s'agit-il ?

Il s'agit d'un boitier à 5€ que chaque commerce peut se procurer afin d'intercepter les passants connectés et leur délivrer toutes sortes de messages lorsqu'ils passent devant le seuil de leur porte, jusqu'à plusieurs dizaines de mètres.

Dans la pratique, qu'on se rassure, l'utilisateur doit avoir installé l'application du commerçant, avoir accepté la réception de ses offres et avoir activé son smartphone en mode bluetooth. Vous pouvez donc vous passer de ce spamdexing annoncé.

Une manière pour certains groupes de confisquer le service aux petits artisans qui avaient jusque là su se distinguer des enseignes globalisées.

Mais, comme toute technologie, il y a aussi du bon. Ainsi, la connaissance des usages de chaque citoyen permettra de mieux cibler les infrastructures et les services dans les communes connectées, de venir secourir une personne ayant bipé dans un quartier isolé, de mieux adapter la circulation et les transports, et de concevoir de nouveaux objets et services connectés inattendus.

Le monde selon Rifkin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire