mercredi 4 février 2015

Le digital au secours du papier (suite)


Nous avons déjà parlé ici de projets transmédias impliquant le digital et le papier dans une expérience utilisateur croisée. Cette prise de conscience jusque là observée d'abord chez les concepteurs richmédia, puis progressivement chez les prestataires de solution d'impression papier à la tonne (4DConcept, Gutemberg, AGFA, Ez...). La conscience numérique imprègne désormais aussi les imprimeurs qui ne voient plus le numérique comme un ennemi, mais comme un sauveur !

C'est ainsi que de nouvelles offres émergent directement des imprimeurs eux-mêmes, grâce à l'impression numérique, gérable à l'unité. Le principe ? Un PDF incluant des variables lesquelles redirigent les données de zones d'impression taguées vers une base Excel CSV.

Quelques exemples de prestataires imprimeurs ont exposé leur savoir faire au salon du cross-média, palais Brongniart à Paris, cette semaine :

1) MagPrint, un imprimeur, offre l'impression individualisée de communications d'entreprises (pour assurances, groupes de presse, ou grands comptes), en limitant le nombre de pages du tirage d'un titre aux pages utiles qui intéressent vraiment les abonnés. De la même manière, les espaces publicitaires apparaissent plus qualifiés sur le papier grâce aux datas rassemblées par le journal La Tribune ou Les échos.

2) Kus to studio, plus modeste, propose l'impression individualisé de livres pour enfants, à partir de la captation du portrait de l'enfant, lequel se retrouve, ô suprise, imprimé et intégré à la même histoire que les personnages de ses comptes en couleur !

On attend d'autres émules ; )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire