vendredi 27 février 2015

Adobe DPS : tarifs en hausse !


C'est sur le blog officiel d'Adobe que l'on peut lire l'arrivée d'une nouvelle offre concernant le modèle économique lié à DPS.

https://blogs.adobe.com/digitalpublishing/2015/01/introducing-dps-for-sales-enablement.html

Après avoir déjà bloqué fin 2014 le droit à la génération gratuite d'une application simple pour iOS à partir d'un abonnement Creative cloud, Adobe confirme le 13 janvier dernier son ambition de réserver la création d'applications aux entreprises qui en ont les moyens. Mais comment justifier la hausse spectaculaire du prix de l'offre DPS ?

Tout d'abord, quel est ce nouveau tarif ? Parle-t-on d'une hausse si vertigineuse ?

Le prix pour un accompagnement personnalisé n'est pas rendu public sur le site d'Adobe. Et pour cause ! Seul un formulaire renvoie à un commercial qui évalue la nature de la demande et annonce alors la douloureuse. Pour nous aider à identifier la nature exacte de cette offre, Branislav Milic, un autre collègue et non moins talentueux expert du digital, a contacté le service commercial Adobe France en se faisant passer pour une agence prestataire capable d'assurer une partie de la prestation, et nous rapporte, via son compte Twitter, que même pour une agence spécialisée en digital en mesure de gérer les certificats et la soumission, il faudra désormais aligner pas moins de 30.000€/an pour le déploiement d'une application de kiosque à l'aide de DPS !


Le Twitt de Branislav :

Mais comment la marque justifie-t-elle ce revirement ? Est-ce un tarif unique ?

A ce prix, l'offre DPS intègre désormais un accompagnement personnalisé au déploiement de votre projet d'application (création de gabarits, gestion de la soumission aux différents stores, gestion des analyses de données liées à l'audience, recommandations sur les outils à utiliser). Une bonne nouvelle pour les quelques grandes entreprises qui ont trop de bénéfice et qui ne connaissent pas d'expert du digital capable de leur proposer ce conseil pour quelques milliers d'euros, sans doute ; )

Mais, n'ayant aucune confirmation officielle pour l'heure, l'offre de base à 3660€/an reste encore disponible, sans accompagnement, et jusqu'à nouvel ordre.

Comprendre la réponse de Adobe !

Comme le dévoile le blog officiel d'Adobe cité plus haut, les entreprises impliquées dans l'économie digitale cherchent à innover perpétuellement. Pour cela, elles n'hésitent plus à migrer d'une solution à une autre, tous les 2 ou 3 ans. Au détriment de ceux qui sont en place et au bénéfice de nouveaux arrivants. La stratégie d'Adobe est, vous l'avez compris, tout en assurant le maintien d'un usage sur des produits internes, de valoriser ce service attendu, d'un accompagnement, par un supplément de coût. On maintient le client et on valorise la prestation. Le bénéfice est double, y compris pour le client qui cherche la simplicité.

Si donc vous en avez les moyens et que la solution Adobe DPS, ayant cela dit peu évolué depuis 2012, vous suffit, alors, oui, cette offre sur mesure répondra à vos attentes.

Si, en revanche, vous connaissez l'éventail des outils actuels, leurs prouesses, les nouveaux usages du digital qui font de l'iPad classique un objet déjà presque désuet, et si vous identifiez que l'on s'oriente de plus en plus vers du service et du richmédia, la réponse qu'apporte Adobe avec ce package sur mesure risque de ne plus correspondre totalement à vos attentes.

Faut-il abandonner Adobe ?

Non ! Graphiste de métier et passionné des outils Adobe, je ne peux pas me passer de mon abonnement à Creative Cloud et de ses perpétuelles nouveautés (sauf DPS qui n'évolue pas). Si en effet l'offre DPS, qui, de ce fait, ne représente qu'un segment de mon activité, ne répond plus en terme de fonctionnalité ni de tarif à mes besoins, il n'en reste pas moins que la base des produits Adobe continue d'assurer le socle d'outils référents à partir desquels sont garantis l'interoperabilité de ma création et ma propre employabilité. Et donc, oui, je continue à produire grâce à mon abonnement CC, à suivre les mises à jour utiles de la suite.

Simplement, en qualité de consultant digital, je me dois d'identifier la disponibilité de cette offre sur mesure pour entreprises qui en ont les moyens, en complément désormais de solutions plus accessibles.

Ainsi, le nouveau positionnement d'Adobe qui devrait soulever un vent de panique dans la sphère du digital, va surtout valoriser le conseil des experts du secteur et donc professionnaliser plus encore les projets digitaux. Et en cela, on ne peut que s'en réjouir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire