mercredi 3 septembre 2014

Vers un abandon du format Air ?

Adobe délaisse progressivement Air !

Air est un format de compilation qui permet de rendre disponible un contenu structuré (xml, html, mxml) dans un format de fichier unique, interprété par plusieurs plateformes (iOS, Android, player Flash) à travers un player unique codé, lui, en natif. Avantage : un workflow simplifié et unifié. Inconvénient : une perte significative des performances d'affichage du fait du recours à un interpréteur intermédiaire.

Si le format Air a un certain temps permis d'exister sur tous les OS à moindre frais, et le permet encore, avec l'essor des solutions digitales natives associées à InDesign (DPS), l'intérêt de Air se marginalise de plus en plus, tout comme s'est marginalisé aussi le format Flash SWF. Adobe adapte donc progressivement sa feuille de route.

C'est dans la page d'aide de déploiement d'applications Adobe DPS, que l'on apprend que Adobe DPS va arrêter l'export au format Air, dès décembre 2014. Adobe va privilégier désormais les formats natifs bien plus qualitatifs et fluides à partir de la solution DPS.


http://helpx.adobe.com/fr/digital-publishing-suite/help/create-custom-viewer-app-android.html

Adobe recommande à ce titre de ne plus utiliser l'export Air (dit hérité, par opposition au format natif) et à ceux qui utilisait jusqu'ici Air, de préparer progressivement leur migration vers du vrai natif. Cette notification vise avant tout les utilisateurs de la solution digitale DPS, mais elle confirme indirectement la vétusté en devenir du format Air pour les autres utilisateurs.

Rappelons peut-être que si Adobe favorise ainsi le natif, c'est sans doute aussi pour se distinguer des expériences HTML5 encore un peu limitées à cause des piètres performances embarquées des tablettes d'entrée de gamme, cibles de DPS, qui offre une audience désormais on ne peut plus étendue à chacun de vos projets.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire