mercredi 18 juin 2014

Liste des nouveautés Adobe CC 2014


Ce mercredi 18 juin 2014 à 19h est lancée la mise à jour plénière de la suite Adobe. En voici le détail.

Tout d'abord, Adobe continue de faire évoluer chaque produit individuellement tout au long de l'année grâce au système d'abonnement Creative Cloud. Mais, afin de permettre à ceux qui souhaitent ou ne peuvent évoluer que ponctuellement vers une mise à jour, parce que difficile à mettre en oeuvre dans des organisations très sécurisées, Adobe offre, pour tous, la possibilité de continuer d'évoluer mais globalement, chaque année, en cette période, et de disposer d'une version de la suite rétrocompatible. Il est maintenant possible à partir de la version CC 2013, de disposer, à la fois, sur un poste, de chaque nouvelle version plénière et d'aller et venir d'une version à une autre, sans tout réinstaller. Plusieurs versions pourront même être ouvertes simultanément. De quoi rassurer tous ceux qui freinaient leurs migrations à cause de problèmes de non rétrocompataibilité.

Autres nouveautés importantes, des applications de services pour tablettes vont apparaître de plus en plus afin de rendre accessibles des fonctionnalités de vos logiciels préférés depuis votre tablette. Les services applicatifs mobiles invoquent le serveur d'Adobe qui lancera le traitement lourd d'un fichier, lequel remonte en aperçu sur votre tablette. Il ne s'agit donc pas d'une application limitée sur la tablette, mais bien de fonctionnalités poussées natives de vos logiciels, rendues disponibles sur vos tablettes, par le cloud. Les traitement sont simplement relégués au serveur pour lequel est connectée la tablette.

On notera aussi l'arrivée de la vidéo dans Edge Animate, animable donc, compatible DPS, ce qui ouvre un volet considérable de possibilités pour le webdesign en HTML5 et pour les magazines interactifs, un peu à l'image de ce qu'a pu apporter Flash au milieu des années 2000, et introduisant l'émergence de sites immersifs spectaculaires. Amis réalisateurs et producteurs, cette version est faite pour vous !

Muse rejoint également le bal des grands en se voyant doté d'une véritable interface 64 bytes à la Photoshop, tout de gris vêtue. Le logiciel a rencontré un tel succès qu'il en devient l'outil référent pour la mise en page de sites Web statiques.

Flash Pro apporte également des nouveautés HTML5 et iOS. Un moteur WebGL compatible iOS8 est disponible. Mais on préfèrera Edge Animate pour les animations sémantiques. Flash restera une solution de gaming uniquement.

Les nouveautés 2014 en détail :

Indesign CC
  • Migration automatique des paramètres prédéfinis
  • Fenêtre accueil des nouveautés
  • Assemblage pdf et idml
  • Mise à l’échelle des effets
  • Recherche arrière
  • Groupes de nuances, export en "ase"
  • Tableau intuitifs, sélection, copier-coller, glisser-déposer (sauf si fusions de cellules), idéal avec lignes et colonnes
  • QRCodes, import de fichiers Excel CSV (nommer la colonne #qrcode) pour PAO dynamique (l’utilitaire Right QR, permet de tester les QR codes sur le Mac).
  • ePub3 fixed layout et reflow à partir de sources multiples isolées (indd, edge, video, html…)
  • Exports confirmés vers Amazon apps, iOS, Windows mobile, Android
  • Habillage texte dans notes de bas de page
  • Animations intégrées hélas toujours en Flash…
Illustrator
  • Amélioration des outils de dessin avec gestion du lissage, ouvrir/fermer le tracé, aperçu du point suivant, point fermé amélioré
  • Coins arrondis avec style d’angle individualisé et mise à l’échelle des angle pendant les transformations
  • Aperçu amélioré des caractères cachés (cadratin, espaces…)
  • Export svg amélioré pour les textes
  • Déboguage instantané des scripts d’actions
  • Analyse des plugins et désactivation du plugin dynamique si bogue
  • Zoom continu
Muse
  • Natif en 64 bytes Retina, hautes performances, installeur intégré CC = ancrage officiel dans CC
  • Interface à la Photoshop anthracite
  • Preview natif intégré du HTML (mac OS = webkit Safari, windows = moteur de IE)
  • Approche sémantique du balisage HTML amorcé mais surtout en devenir (h1, h2, h3...)
  • In-browser editing = petit contribute (indépendant de Business Catalyst qui a été détaché de Muse)
  • Approche du responsive à venir
Photoshop
  • Generator est mis à jour : support du svg, sélection du répertoire de destination (images/).
  • Signalétique améliorée sur les brosses (état modifié).
  • Simplification du nuancier.
  • Preview Camera Raw sur un onglet avec Alt+P.
  • Choix de lier ou intégrer un médias à l’importation.
  • Assemblage possible depuis Photoshop si calques dynamiques liés.
  • Navigation dans compositions dynamiques directement depuis un calque actif (idéal pour gestion d’états rollovers).
  • Synchroniser les effets sur plusieurs compositions.
  • Nouveaux filtres flous : flou de rotation, flou de tracé (suit un tracé que l’on peut contraindre avec d’autres pour le contenir).
  • Repères commentés avec valeurs des distances entre les blocs (Alt+Cmd) façon Indesign
  • Moteur de recherche des polices par nom.
  • Zone de mise au point (sélection à partir de la mise au point pour extraire une zone de flou et amélioration des contours de la sélection).
  • Optimisation de l’interface avec remplacement des libellés textes par des icônes.
  • Mise à jour dynamique depuis Lightroom à partir d’un fichier DNG par importer/lier.
  • Amélioration des outils : Pièces, déplacer sur contenu (affinage dynamique numérique).
  • Fluidité avec gestion du hors cadre (boucle dans les trous).
  • Export et import des tables de couleurs 3DL, Cube, CSP, Profil ICC, y compris en 16 bytes.
  • Unifier la scène pour l’impression 3D (fusion des calques 3D en un objet unique imprimable).
  • Possibilité de gérer des coupes transversales sur l’objet 3D unifié.
  • Gestion des échafaudages pour l’impression 3D (socle posé pendant l’impression pour permettre d’imprimer des objets en suspension dans le vide).
  • Maillage optimisé à l’export pour l’impression 3D et réparation des trous avec Raytracing.
  • Export DAE, 3DS, OBJ.
Dreamweaver
  • Le mode Live de Webkit est désormais éditable, et plus seulement limité à un aperçu, mieux que Edge Code/Chrome.
  • Element codeview (fonction « inspecter l’élément » intégré).
Edge Animate
  • Vidéo, mêmes comportements que le son mais pas encore de cuepoints
  • Gestion de lecture des Spritesheets
  • Copier-coller depuis Illustrator vers SVG
  • Nouvelle fenêtre de code dont les actions sont maintenant groupées par catégories
  • Commandes intégrées vers DPS
Flash Pro
  • Export WebGL (avec toolJS) supporté par iOS8 !
  • Export SVG
  • Editeur graphique de mouvement
  • Epaisseur de traits animables
  • Niveau d’annulation code
Premiere Pro
  • Master clips : styles applicables par lot
  • Texte After Effects éditable depuis Premiere Pro
  • Compatible Typekit
  • Gestion des masques sur les effets, à partir de formes primitives
  • Tracking automatique du masque
  • Plan modifié avec masques et tracking modifiables dans AE par dynamicLink
  • DirectLink avec SpeedGrade
After Effects
  • Compatible Typekit
  • Presset Keylight (= « keylight » + « keycleaner » + « avanced style supressor » qui gère la contamination)
  • SDK HTML5 pour AE
  • Annonce de mises à jour supplémentaires en septembre à IBC
SpeedGrade
  • Import de projets Premiere Pro
  • Nouveaux looks colorimétriques prédéfinis
  • MasterClip = application dynamique d’un look à une séquence entière

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire