mercredi 16 avril 2014

Imprimante 3D, une révolution ?


On entend parler de plus en plus de l'impression 3D, sans que cela ne retienne davantage notre attention de graphiste 2D ou de motion designer, voire du UX designer. Outre l'effet cliquant 3D que suppose ce nouveau à priori gadget industriel, quelle révolution s'y dessine véritablement ?

L'impression 3D c'est d'abord la possibilité de créer des pièces uniques, dans des matériaux solides, avec un degré de précision industriel et à un coup incroyablement bas (exit le prix d'un moule industriel!). Il ne s'agit donc pas vraiment d'une simple impression 3D, d'apparence fantaisiste et tout-à-fait inutile. Il s'agit bien de la mise à disposition à bas coût d'une technologie industrielle de moulage. Nous devrions plus parler de moule unitaire que d'impression 3D !

Les derniers exemples de réalisation témoignent de cette révolution industrielle : prothèse sur mesure à quelques dizaines d'euros, oeuvre d'art sur mesure, mobilier sur mesure, instrument de musique personnalisable, maquette de son habitat sur mesure, fabrication artisanale d'armes factices ou réelles... !

Une maison imprimée à moins de 3500€ en dit long sur le potentiel de la technologie. On pourrait croire à un hoax mais l'information est bien réelle.

Indirectement, c'est aussi la possibilité de "téléporter" des objets inamovibles depuis le monde entier (pièces antiques, copiées d'oeuvres).

Les designers industriels peuvent également travailler loin du lieu de production, pour le plaisir de vivre dans un cadre choisi (pour le designer) ou pour le plaisir de délocaliser sa prestation (pour l'employeur).

La notion d'industrialisation de l'objet à l'échelle individuelle, à l'heure où la réindustrialisation des économies fait débat, semble complètement remise en question par cette nouvelle possibilité qu'apparaît être l'impression 3D.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire