vendredi 14 février 2014

Origami engine pour iOS


Origami engine est une solution propriétaire très puissante de création de publications digitales pour iOS. Elle se distingue des solutions classiques DPS et Aquafadas par un accès à l'ensemble des spécificités de iOS (gestion 3D, accès caméra, accéléromètre) et le tout sans taper une ligne de code. La solution offre également une grande souplesse dans la combinaisons des effets entre eux, comme m'en témoigne Vincent d'Electricstudio et Ziggourat, collègue formateur PAO et digital.

Exemple de réalisation avec le magazine Karatchi (2011) :


Son prix reste hélas très dissuasif. Compter 999$/application + autant pour chaque parution supplémentaire dans le cas d'un kiosque multi parutions, plus la licence du logiciel qui monte à 99$/mois !

Son interface reste en outre en anglais. L'export se limite à iOS et Amazon. Pour le prix, on aurait aimé une diffusion plus large incluant au moins Android.

Notez par ailleurs que si l'animation 3D est gérée nativement de manière tout-à-fait fluide et probante via Origami, des scènes offrant une spatialité 3D peuvent également se modéliser et s'animer depuis Edge Animate, sans licence supplémentaire, et intégrées dans DPS ou, mieux, via Aquafadas pour, en plus, obtenir de l'interactivité sur des plans 3D Edge qui communiquent avec les éléments de votre mise en page placés dans InDesign, à l'aide de libriairies JS gratuites spécialisées.

Si donc votre budget le permet et si votre publication ne cible que iOS, Origami reste une solution très séduisante. Mais si vous préférez élargir votre visibilité, dans le cadre d'un magazine gratuit financé par de la pub, par exemple, les solutions classiques demeurent plus adaptées.

Pour en savoir plus sur Origami :
http://origamiengine.com/

3 commentaires:

  1. Bonjour Arzhur.
    Ravi d'avoir pu contribuer à cette information, et je nous souhaite des contributions réciproquement enrichissantes, entre Electric News et ton Blog !
    Concernant Origami, il est clair que le modèle économique n'est absolument pas tenable pour le moment. Ils en sont tout à fait conscients, et on peut s'attendre prochainement à un réalignement sur les principaux acteurs du marché que sont Adobe DPS et Aquafadas.
    De plus, on vient souvent à Origami après avoir découvert le formidable magazine interactif Katachi, qui est la vitrine de démonstration de ce qu'on peut faire avec Origami. Ou plutôt, devrais-je dire ce qu'on pourra faire, car malheureusement nombre de fonctions et widgets très séduisants dans Katachi ne sont pas encore présents dans Origami... Mais il promettent que ce sera bientôt le cas.
    Donc à suivre de près !
    Electric Vincent

    RépondreSupprimer
  2. J'ai écris un petit article de présentation en forme d'introduction sur ORIGAMI Design : http://electricstudio.fr/news/introduction-a-origami-engine/

    RépondreSupprimer