vendredi 20 décembre 2013

Netflix arrive en France !


Le géant américain diffuseur de vidéos à la demande, jusqu'en 4K (qualité cinéma) et avant leur passage à la télévision, devrait débarquer dans l'hexagone avant fin 2014, après une première expérience déjà concluante dans le Benelux, et dans les tous prochains mois en Belgique et en Allemagne. La SACD et nos chaînes françaises sont sur le qui-vive ! Il en va de la dépossession intégrale de notre système de production audiovisuelle.

Nous en avions déjà parlé sur ce blog, l'évolution des réseaux introduit inévitablement l'ouverture des canaux de diffusion aux diffuseurs qui hébergent leurs contenus hors de non frontières sans respecter, ni notre fiscalité, ni notre chronologie des médias, seule protectrice de nos créations.

Selon le Figaro, une négociation est en cours entre nos dirigeants, inspirés par les recommandations de Pierre Lescure sur l'audiovisuel, et NetFlix. Il en résulterait ceci :
  • Obligation de localiser le service en France et payer la TVA en France.
  • Obligation de respecter la chronologie des médias française.
  • Obligation de participer au financement des productions françaises.
Certaines oeuvres non diffusées en France resteraient disponible hors contraintes, telles que des séries, en version intégrale et HD, le premier jour de leur exploitation si elles ne sont pas diffusées sur nos chaînes ou si elles sont coproduites par le diffuseur en question.

Si l'ouverture du marché à NetFlix semble rester sous contrôle, il n'en restera pas moins un sérieux concurrent pour des chaînes comme Canal+, premier diffuseur de séries américaines de qualité et de fictions, sur le calendrier.

Cet accord reste en outre provisoire, les Etats-Unis souhaitent en effet, dès la fin de l'année 2014, une fois NetFlix implanté donc, menacer de boycotte l'importation de nos produits si nous n'ouvrons pas davantage notre marché à l'économie mondiale. C'est le fameux accord transatlantique qui va poindre son nez, quelque peu après nos échéances électorales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire