jeudi 19 septembre 2013

Les formations webdesigner


Depuis quelques mois, de nouveaux programmes de formation sont en vogue dans vos centres de formation préférés et permettent, rapidement, de réaliser de superbes projets interactifs pour tous les supports et sans coder. Voici un florilège des cursus tendances. Je les ai organisés dans un ordre logique de progression pédagogique. L'ensemble de ces stages constitue pour ainsi dire la voie royale pour devenir un bon webdesigner.
  • Photoshop : La base de la création numérique passe par l'indétrônable Photoshop. Tout ce qui se voit à l'écran passe par Photoshop. C'est la matière première du designer.
  • After Effects : Animation vidéo, effets spéciaux, compatible tous supports mais zéro interactivité.
  • Edge Animate : Animations simples et interactivité HTML5/JS/JQuery/CSS3, sans coder, avec tous types de médias (images, svg, vidéo, son, texte, typos). Remplace Flash. Les dernières versions de Edge codent proprement.
  • InDesign : Mise en page avancée pour la presse et l'édition numérique (PDF). Incontournable pour diffuser sur les tablettes et accessoirement, imprimer flyers, livres et magazines.
  • Extension Adobe DPS pour Indesign : Réalisation de parutions interactives pour les tablettes (ePubs, Magazines natifs enrichis d'animations HTML5 et de vidéos). DPS est utilisé surtout par les groupes anglo-saxons.
  • Extension Aquafadas pour InDesign : Réalisation de parutions interactives pour les tablettes (ePubs, Magazines natifs enrichis d'animations HTML5 et de vidéos). Aquafadas est utilisé surtout par les groupes de presse français.
  • PhoneGap : Permet de convertir facilement des pages Web HTML5 en Webapp, afin de publier une application légère sans passer par l'app store ni Google play et sans payer de licences à chaque diffusion, mais limité à des données légères (textes et vignettes).
  • HTML/CSS : un à deux jours d'initiation au HTML suffira amplement pour ajuster vos pages si vous souhaitez travailler également pour du Web. Inutile aujourd'hui de vous embarquer dans des formations interminables et indigestes de codage HTML/CSS3/Javascript qui vous éloigneront plus de vos velléités d'artistes qu'autre chose. Après, on devient développeur. Et ça, c'est un autre métier (JS/PHP/MySQL/Obj-C/C#/Java).
  • Wordpress : CMS (sites prédéfinis en kit) pour créer des sites Web standardisés et faciles à mettre à jour, car un système de gestion de base de données y est intégré. Dispositif par ailleurs compatible avec les publications digitales et les webApps.
Voilà. Avec ça, vous êtes parés pour devenir un vrai webdesigner, capable, et concentré sur ses préoccupations graphiques. Des notions de HTML vous seront appréciables. Mais il n'y a plus aucune nécessité de coder quoi que ce soit avec les outils actuels pour réaliser une bonne campagne transversale de communication.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire