mardi 9 juillet 2013

Adobe confirme l'orientation 3D de Flash

Dans la présentation Web des solutions creative cloud diffusée ce mardi 9 juillet, axée sur les solutions HTML (Dreamweaver, Edge), Adobe confirme lors d'un échange avec un membre de la communauté, sa stratégie de pousser la 3D dans Flash plutôt que vers le HTML5. Le HTML5 n'est pas une solution adaptée au gaming, mais au Web traditionnel.

On peut lire : "Nous n'avons pas de projet actuel sur le sujet webgl. Notre priorité concernant la 3D, reste le gaming et par conséquent, flash". Dixit Adobe, il n'y a donc pas de développement 3D WebGL prévu en HTML5 à l'aide des solutions Edge mais plus du CSS responsive. En revanche, Adobe sous-entend clairement préparer quelque chose à travers la technologie Flash.

Pour revoir cette présentation, consultez l'URL suivante :

http://www.adobecreativedays.com/fr/online?r=t#themes=creative_days&country=fr

Cette annonce nous conforte dans l'idée que Flash n'est pas mort, mais va progressivement renaître sous une forme nouvelle, puisque le marché suit. Dans cet article du journal du geek en effet, on peut lire que le gaming représentera bientôt la moitié du chiffre d'affaire des consoles de jeux physiques, pour 2016 ! Soit près de 400 millions d'euros annuel, rien qu'en France ! Alors, soyez prêts pour le grand virage de la 3D, prochainement sur vos tablettes :

http://www.journaldugamer.com/2013/07/09/marche-jeu-video-france-cnc-gfk/

4 commentaires:

  1. Bonjour,

    existe t il des liens possible entre cinema 4d lite (incorporé dans after effects CC) et flash pro CC ?

    merci

    L

    RépondreSupprimer
  2. Il y a plusieurs connexions possibles :
    - rendre l'animation After effects au format vidéo et l'intégrer à un fichier Flash à partir d'un composant vidéo, lequel peut-être géré dans le scénario de Flash sans coder ou par le code pour y associer des interactions.
    - rendre un objet 3D depuis Cinema 4D et l'intégrer dans Flash via une classe d'animation 3D (voir le livre de Thibault Imbert sur straling), et placer en arrière-plan de la 3D un décors en vidéo exporté depuis After Effects et placé dans un composant.
    - Exporter la 3D et/ou la vidéo sous la forme de spritesheets (une image png qui affiche sous la forme d'une pellicule toutes les étapes de l'animation) et intégrer celle-ci dans le scénario de Flash en veillant à déplacer l'image à chaque image clé. C'est un procédé utilisé surtout pour l'export mobile ou dans Edge Animate pour une animation en HTML5.
    En théorie, il est également possible d'exporter nativement un projet depuis After effects vers Flash, sans rendu, mais je ne recommande pas cette option assez peu optimisée pour le Web et les mobiles. Je ne pense pas que les objets 3D soient pris en charge dans cette dernière option.

    RépondreSupprimer
  3. merci pour votre réponse.
    C'est effectivement sur la dernière connexion (export natif) que j'espérais (en tant qu'utilisateur C4d) plus de possibilité.
    Vous relatez les ambitions d'adobe vis à vis de la 3D dans flash.
    Je constate 3 points :
    - Adobe ne se lance pas dans le webGL
    - unity 3d semble abandonner la plateforme : http://blogs.unity3d.com/2013/04/23/sunsetting-flash/
    - cinema 4d n'est pas (encore) intégré en full export vers flash nativement
    Effectivement, au décours de vos articles très bien écrits sur le sujet, on voit bien la mutation actuel de flash cc avec deux pistes possibles :game 3d et vidéo avancée
    pour la vidéo, vous avez signalé l'abandon des cuepoint ? Là encore, je m’interroge sur la stratégie.
    Je précise que je suis un non professionnel et en tout cas je vous remercie pour la qualité de votre blog. Ce que j'apprécie particulièrement, c'est votre vision de flasheur qui cherche des solutions alternatives de même niveau.

    L B

    RépondreSupprimer
  4. La liste des options abandonnées de Flash CC a surpris beaucoup de monde. Surtout celles qui étaient très utiles ! Cuepoints, Editeur de mouvement, en têtes. Gageons que ces absences seront prochainement remplacées, dans une prompte mise à jour de Flash ou Edge, pour les abonnés. A défaut de quoi, si on veut pouvoir continuer de valoriser ses projets par rapport à de simples sites HTML, il faudra s'orienter vers d'autres solutions : la vidéo, la photo, le gaming, le digital. Ce que beaucoup ont déjà fait, en attendant que le HTML5 devienne suffisamment puissant et productif.

    RépondreSupprimer