mercredi 29 mai 2013

L'IP tracking

Le principe de l'IP tracking est de suivre les requêtes des utilisateurs en fonction de leur localisation matérielle.

Cela est utilisé pour afficher les publicités selon vos habitudes et selon les événements locaux, par Google, mais c'est également utilisé contre le consommateur par le site de vente de billets de train et d'avion de la SNCF. Du moins, c'est ce qu'a révélé rue89 sans en préciser ses sources. La volatilité des tarifs pratiqués par la compagnie historique nous permet de considérer que cela reste tout-à-fait possible.

Ainsi, pour la SNCF, le site Rue89 nous informe que le prix des billets augmente à mesure que vous renouvelez votre recherche, si vous n'achetez pas le billet convoité immédiatement, afin de vous pousser à céder rapidement à l'achat et augmenter autant que possible ses marges sur les billets que justement vous convoitez. Grâce (ou à cause) de l'IP tracking, voyages-sncf peut en effet réévaluer son tarif s'il s'aperçoit que le billet proposé vous intéresse.

Il est possible fort heureusement possible de contourner ce problème et brouiller le tracking en adoptant une des règles suivantes que relève le site de rue89 :
  • débrancher et rebrancher votre box,
  • utiliser un proxy,
  • créer une diversion en vous connectant depuis un téléphone 3G.
Pour en savoir plus sur ces pratiques scandaleuses qui placent le consommateur le couteau sous la gorge, consultez également l'article de rue89 :
http://www.rue89.com/rue89-eco/2013/05/27/billet-train-coutait-moins-cher-matin-comment-dejouer-lip-tracking-242636

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire