mercredi 29 mai 2013

Interrogations sur Creative cloud


De nombreux utilisateurs s'interrogent sur l'attrait de l'abonnement Adobe Creative cloud. Voici quelques éléments de réponse dont je souhaite qu'ils vous aident à choisir.

D'abord, le site Cnet mentionne à partir d'une enquête réalisée auprès de plus de 1600 Adobe users, la frilosité des utilisateurs à migrer vers le cloud :
http://news.cnet.com/8301-1001_3-57586530-92/survey-creative-suite-users-loathe-adobes-subscriptions/?part=rss&subj=news&tag=title

Dans cette enquête, on constate que 93% des utilisateurs vont chercher des solutions alternatives de production aux outils Adobe, avant de céder au cloud, en dernier recours :


Si de nombreuses questions sont soulevées par tous les utilisateurs, il me semble intéressant de relever ici les réponses à ces questions à partir desquelles le cloud apparaît en fin de compte une solution réellement intéressante :

Accès aux fichiers
Le principe de l'abonnement aux logiciels induit que vos fichiers natifs ne seront utilisables que si vous maintenez perpétuellement votre abonnement. Cela est vrai. Mais, sachez que vous pourrez continuer d'imprimer et de publier les documents ayant été créés à partir des logiciels dont vous ne disposerez alors plus. Un Tif reste un Tif. Un PDF reste un PDF. Pensez simplement, à chaque fichier livrable, à créer un master de publication si en effet vous envisagez d'interrompre un jour votre abonnement. Les fichiers restent donc utilisables.

Fonctionnalités de la version Creative cloud
Outre les fonctionnalités logicielles disponibles dans toute la suite, présentées le 6 mai dernier, rappelez-vous que désormais de nouvelles fonctionnalités verront régulièrement le jour. Aussi, si les avancées vous sont parues limitées dans certains logiciels en ce printemps, elles vont s'étoffer régulièrement, chaque trimestre. Par exemple, Edge CC devrait introduire une fenêtre d'importation de fichiers natifs Photoshop avant la rentrée de septembre (source Adobe France), ce qui va renforcer confortablement le flux de production de sites web responsives sans coder. Un grand pas dans le monde du webdesign !

Extras de la Creative cloud
L'abonnement cloud n'offre pas seulement une licence pour l'installation en dur des logiciels sur votre ordinateur (il ne s'agit effectivement pas d'une utilisation en ligne), mais de nombreux services habituellement payants sont intégrés à l'abonnement et le rendent, de facto, très rentable, plus rentable que si vous mainteniez des mises à jour plénières de temps en temps (une fois sur deux). En effet, l'abonnement cloud intègre par exemple des licences de publication à destination de l'iPad, des licences d'utilisation des polices de caractère, des licences d'utilisation de services de portfolio en ligne, adaptées aux graphistes et aux photographes, et des licences d'hébergement de votre propre site. Le prix initial de l'ensemble de ces services est bien supérieur au prix de l'abonnement cloud ou de la mise à jour de vos logiciels en version plénière. Le cloud est donc une solution rentable.

Pour vous assurer dans un premier temps de l'intérêt de cette migration, dans la mesure naturellement où vous utilisez les logiciels, si vous possédez déjà une licence plénière CS6, par exemple, elle restera valide quoi qu'il arrive si vous décidez de revenir en arrière par la suite. Donc, vous ne risquez pas grand chose à essayer le cloud. Vous risquez juste de réaliser quelques économies d'échelle.

Pour en savoir plus sur l'abonnement Creative cloud :
http://www.adobe.com/fr/products/creativecloud.html

Voir aussi l'article de Creativepixels qui reprend cette infographie très explicite sur les avantages du cloud :
http://creativepixels.fr/infographie-cout-creative-cloud/


1 commentaire:

  1. merci Arzhur, mon abonnement au Cloud touche bientôt à sa fin et je me pose la question de son renouvellement par rapport à l'achat d'une MaJ de ma Master Suite. Je vais donc regarder ça attentivement.

    RépondreSupprimer