jeudi 9 mai 2013

Adobe abandonne Fireworks

Les outils Macromédia ont du plomb dans l'aile.

Adobe, avec l'annonce des mises à jour de la creative cloud, a d'abord retiré de Flash tout export antérieur à Flash 10.3, c'est-à-dire antérieur à Flash CS5 ! Ceci afin de péréniser Flash Pro, recodé en 64 bits doit-on le rappeler, et en faire un outil léger dédié au développement mobile et à l'animation vidéo en HD.

Dreamweaver continue d'apporter son lot de nouveautés, mais les mises en formes de sites responsives (flottantes, élastiques, liquides) sont désormais gérées intrinsèquement dans Edge Reflow et des liaisons entre Dreamweaver et Edge renforcent la nouvelle hégémonie de la solution Edge.

Le design pur des pages Web, quand à lui, dont on sait qu'il peut désormais laisser une grande place au visuel du fait de la généralisation du haut débit et de la prise en charge par les navigateurs de formats comme le PNG-24, est désormais assuré à l'aide de propriétés très marquées Web maintenant intégrées directement dans Photoshop et Ilustrator (prise en charge des CSS, outils de découpe de tranches, etc).

Par ailleurs, force est de constater que le Web a grandement évolué ces dernières années. D'ailleurs, ne parle-t-on pas davantage de Digital que de Web ? La conception d'une interface inclue inévitablement les périphériques mobiles tactiles (UX design). Ainsi, les effets de survol, jusqu'ici le point fort de Fireworks (menus déroulants, roll-overs) ne sont plus recommandés du fait qu'ils ne pourront pas être exécutés sur ces nouveaux périphériques tactiles.

Après quelques années de test et de versions bêtas, la suite Edge tools arrive aujourd'hui à maturité et intègre plus qu'il ne faut pour mener à bien le design responsive de pages Web sur des propriétés nouvelles, plus flexibles, dans une interface également nouvelle et repensée. Edge tools offre finalement bien plus de possibilités, mises au goût du jour, que Fireworks lui-même. Et c'est donc pour cette raison que Adobe a décidé de ne plus reconduire les mises à jour de Fireworks devenu désuet, et arrêté à la version CS6, et de proposer aux designers attachés à ce logiciel de se repositionner progressivement sur Edge tools ou Photoshop.

Adobe affirme que la maintenance de Fireworks sera néanmoins poursuivie et que les bugs éventuellement rencontrés continueront d'être corrigés. Le logiciel demeurera quelques temps encore  disponible à la vente, indépendamment de la creative cloud.

Pour en savoir plus sur les motivations de Adobe, consultez également l'article officiel à l'adresse suivante :

http://blogs.adobe.com/fireworks/2013/05/the-future-of-adobe-fireworks.html

Pour en savoir plus sur Edge tools, visualisez cette vidéo de démonstration rapide en 5mn chrono, en anglais :

http://www.youtube.com/watch?v=1woru3cyFiw

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire