mardi 5 février 2013

The voice utilise le transmédia


L'émission de radio-crochet The voice, sur TF1, utilise le principe de l'écriture transmédia pour faire le buzz et ramener du public sur la chaîne afin de constituer une audience. Une leçon très intéressante.

Dans l'émission du samedi 2 février 2013, une interprète se nomme Shadoh. Le jury souligne l'originalité du prénom en tentant de le traduire. Mais aucun ne parvient à le faire convenablement alors que tous les spectateurs savent bien que "Shadow", s'il s'écrivait ainsi, signifierait "Ombre". On entend Louis Bertignac et Florent Pagny traduire d'abord "shadow" par "arc-en-ciel" puis, non, Jenyfer reprend et indique que "shadow" signifie "fenêtre" ! C'est alors que Florent Pagny rappelle que "fenêtre", c'est "window". Jusqu'à ce que tout le monde s'accorde pour le mot "ombre" qui ne convient de toutes façons pas, vu que l'orthographe du joli prénom diffère et se révèle tout simplement être un prénom africain.

Bref, un cafouillage bien écrit. Je n'ose imaginer un seul instant que des interprètes internationaux n'aient pas su traduire ce mot. Il en résulte un épisode mémorable, qui comme par hasard, intervient le premier soir de cette série de shows télévisés grandement sponsorisée. Le lundi suivant, la scène passe au zapping. Le lendemain, elle fait le tour de l'internet. La vidéo, curieusement, n'est pas diffusée sur Youtube ou ailleurs, mais bien présentée par... le site officiel !

http://www.wat.tv/video/shadoh-interprete-roxanne-police-5khpb_4cw81_.html#showExport

Si l'erreur avait réellement eu lieu, il est probable qu'elle n'eut pas été conservée sur ce site au montage. Il s'agit donc très probablement d'un événement mis en scène pour constituer une audience.

Voilà comment on peut simplement, et à moindre coût, créer un événement qui permet à tout le monde se savoir l'information la plus importante qui soit pour le producteur :

The voice vient de redémarrer sur TF1, si vous voulez suivre l'émission, c'est maintenant !

CQFD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire