samedi 2 février 2013

Accord Google-éditeurs


Google vient de signer un accord avec les éditeurs français de la presse, visant à mieux accompagner ces derniers vers la convergence numérique.

Les éditeurs en effet accusaient Google de générer quelques milliards d'euros annuels de chiffre d'affaire sur des contenus propres aux groupes de presse, sans leur en reverser le moindre centime. Mais à l'inverse, Google estimait que le référencement de ces sites d'information était une plus grande compensation qui devait aussi peser dans la balance. Un dialogue de sourds donc qui s'est achevé hier par un accord soutenu par le président Hollande et le CEO de Google Eric Schmidt, dans lequel Google, pour la première fois, reversera 60 millions d'euros d'indemnité à la presse française.

Ce budget sera distribué uniquement aux groupes de presse qui investissent dans l'édition numérique. Il vise à les accompagner dans la mutation de leur activité. Google consent également à offrir un accès attractif à ces éditeurs sur ses outils (Système Android, Google docs, Google Analytics...). Une manière délicate, en passant, de s'imposer un peu plus et mettre en difficulté les solutions concurrentes basées sur d'autres stores (Apple, Amazon, Microsoft, Samsung).

Cet accord est surtout un vrai bénéfice pour Google qui n'aura donc finalement pas de TVA numérique spécifique à son activité de plusieurs milliards de cash annuel, défiscalisés doit-on le rappeler dans les paradis fiscaux ! 60 petits millions, contre plusieurs centaines de millions si la TVA avait vu le jour. C'est une bien maigre compensation donc, mais qui ne remet pas en question le projet européen de TVA numérique sur les FAI dont nous avons déjà parlé sur ce blog.

Une opération qui devrait ainsi renforcer les investissements vers les plateformes Android, comme ceux déjà engagés par des entités comme Lagardère par exemple, avec sa tablette Gulli qui repose sur Android, et de nombreuses parutions de plus en plus transversales iOS (Apple) et plus que jamais Android (Google).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire