mardi 4 décembre 2012

Le cinéma en HFR (high frame rate)



C'est Gaumont qui ouvre le bal avec le nouveau film de Peter Jackson : The Hobbit. Le film sera projetté en HFR, ce qui signifie haute fréquence d'image. Au lieu d'une projection traditionnelle calée sur un rythme de 24ips, ce qui crée parfois des effets stroboscopiques désagréables surtout dans les mouvements de caméra et dans les films en relief, le film sera désormais projeté en 48ips voire plus.

Un nouveau standard qui s'ajoute à d'autres tendances comme le cinéma en 4K (image contenant 4 fois plus de pixels), et le cinéma en HDR (high dynamic range : image offrant une plus grande profondeur de couleurs) et qui devrait relancer l'effet spectaculaire d'une projection cinématographique souvent mise en port-à-faux par rapport à une projection de salon de plus en plus qualitative également.

Peter Jackson annonce préparer une version 2 et 3 du célèbre film Avatar qui devrait également suivre la norme HFR. Gageons que le réalisateur ne masquera pas, pour une fois, les faiblesses scénaristes de son récit par des prouesses purement techniques et qu'en plus d'un spectacle pictural, nous puissions aussi jouir d'un spectacle narratif.

Pour en savoir plus sur les spécifications techniques d'une projection HFR, lisez la page descriptive de la norme sur le site de Gaumont :

http://www.cinemasgaumontpathe.com/offres/les-cinemas-gaumont-et-pathe-innovent-pour-vous-faire-vivre-une-experience-cinema-toujours-plus-spectaculaire.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire