vendredi 9 novembre 2012

Actionnaires Apple (AAPL) : vendez !


Avis aux investisseurs, Apple aurait mangé son pain blanc.

En 2006, je me souviens avoir recommandé à un ami avocat et à mon banquier qui m'a remercié depuis, l'achat d'actions Apple alors qu'elles ne valaient que 100 dollars. Aujourd'hui, elle en vaut plus de 550. Je conseillerai à ces mêmes personnes, aujourd'hui, désormais le cap. Explications :

Il se vend désormais plus de Samsung Galaxy III que d'iPhones.
Microsoft vient de sortir un OS qui rivalise avec MacOS et iOS.
L'action Apple est à son plus haut niveau et, sans innovation majeure, ne peut maintenant que baisser.
Apple, enfin, a peu à peu bloqué tous les services concurrents sur ses périphériques et condamne ses utilisateurs à migrer vers d'autres marques :
  • Google Plan : lien impossible entre Mail et GoogleMaps, Plan est moins complet que Maps sur certaines zones géographiques.
  • Google Youtube : L'application est retirée de l'iPad. Seule la version iPhone subsiste et propose des vidéos de qualité médiocre.
  • Flash player : débat clos. Première victime colatérale de la volonté égémonique de Apple voulant imposer ses Apps à la place des sites en Flash.
  • Instapaper : application qui stocke les sites de textes, les images et les vidéos pour les lire en différé sur un ordinateur, sans pub et sans passer par le circuit fermé et contrôlé de Apple, qui vient de reprendre ces fonctionnlités dans Safari et un iCloud (payant).
  • Une connectique pour chargeur qui impose le renouvellement de tous vos périphériques autrefois compatibles avec iPhones et iPads.
  • L'absence de ports USB et de lecteurs de disques et de cartes pour éviter d'accéder à des médias autrement que via iTunes ou App store.
  • Le bouton de navigation principal, physique, ne marche plus au bout de quelques mois d'utilisation et fait regretter, pour ceux qui ont testé les systèmes concurrents, le bouton virtuel embarqué dans le système et les applications.
  • L'arrivée d'un système de paiement par iPhone qui va bientôt permettre d'imposer aux commerçants de reverser une marge contre chaque achat effectué avec le périphérique.
  • Même des contenus HTML5 dits ouverts, publiés sur le site de Apple, ne fonctionne que avec Safari. Bravo l'ouverture et la leçon d'accessibilité !
  • Il nous est désormais interdit de dessiner avec des coins arrondits (Apple en a acquis le brevet).
Comme le rapporte également ce blog anglosaxon d'un acien fan de la marque Apple, il n'y a finalement pas d'équivalent, dans les services Apple, qui justifieraient que l'on reste encore chez Apple. Ainsi :
  • Dropbox vaut mieux que iCloud,
  • Skype vaut mieux que Facetime,
  • Chrome ou Firefox et désormais IE10, valent mieux que Safari,
  • Instapaper vaut mieux que Safari's reader,
  • Google Plan vaut mieux que Apple Plans,
  • les services de VOD et les TV connectées valent l'AppleTV,
  • Siri ne reconnaît pas grand chose et manque évidemment de discretion, ce qui le rend inutile.
Si à cela on ajoute que les produits Apple sont souvent volés dans les lieux publics, et que le nouveau brevet que Apple vient de déposer et qui l'autorise à neutraliser tout périphérique non conforme à une utilisation qui respecterait l'éthique de la marque (blocage déjà maintes fois controversé dans la manière dont Apple gère l'éditorial de ses applications distribuées sur App store), il ne restera pas grand chose en effet aux utilisateurs de plus en plus frustrés pour franchir le pas de nouveautés plus tendances, plus alléchantes, plus ouvertes, ...vers d'autres marques. Suivez le mouvement.

Vendez !

>>>>>> Mis à jour le 22 novembre :


 Voici un article du journal du net qui, 2 semaines après le mien ; ) confirme mon analyse :

http://www.journaldunet.com/patrimoine/finances-personnelles/action-apple.shtml?utm_source=benchmail&utm_medium=mail&utm_campaign=ML158_E10234733&f_u=14183370 

>>>>>>> Mise à jour le 23 novembre :

Capital confirme la tendance :

http://www.capital.fr/bourse/interviews/wall-street-finira-par-flancher-et-apple-pourrait-perdre-50-790104#xtor=EPR-225

>>>>>>>> Mise à jour le 06 décembre :

La baisse se confirme avec une dépression de -23% depuis le 19 septembre, sortie officielle de l'iPhone 5. Une petite remontée devrait se dessiner à proximité de la traditionnelle keynote de fin janvier. Mais la tendance générale est donnée.

>>>>>>>> Mise à jour le 24 janvier 2013 :

L'action est descendue de 700$ en septembre à 460$ ce jour, soit -45% :
http://www.ouest-france.fr/actu/multimedia_detail_-Apple.-Malgre-des-ventes-records-la-Pomme-gagne-moins-d-argent_3725-2156916_actu.Htm

1 commentaire:

  1. tellement vrai... mais en meme temps l'attachement à une marque est parfois/souvent irrationnel et non objectif. le pourcentage d'ordi mac n'a jamais vraiment varié et je ne crois pas a un vrai changement la dessus. pour le mobile la c'est autre chose...

    RépondreSupprimer