vendredi 10 août 2012

Player Flash cède pour Flash Pro

Le player Flash signe vraisemblablement une de ses ultimes mises à jour, et oriente l'export des données vers les formats exclusivement HTML5 et Mobiles.

1) Le meilleur player Flash est terminé et ne sera pas reconduit

Le player Flash sera désormais exécuté dans une tâche indépendante des navigateurs, nous informe le blog Chromium, qui traite l'actualité en rapport avec le développement du navigateur Google Chrome. Et cette spécificité sera prochainement copiée dans les autres navigateurs et tous les systèmes d'exploitation.

Le Player Flash se révèle donc plus sécurisé désormais que n'importe quel contenu d'une page Web. Et exécuté en tant qu'extension indépendante de la fenêtre de navigation (technologie PPAPI), le contenu géré via le Player Flash pourra beaucoup plus facilement être porté sur la carte graphique, nous rapporte également ce blog.

En d'autres termes, les animations Flash apparaîtront encore plus fluides qu'elles ne l'étaient déjà, comparées à leurs équivalentes en HTML5. Quand on voit comment un Macbook Retina peine à rendre les animations fluides au sein des navigateurs, comparé à un Macbook classique, le lecteur Flash aurait donc encore un bel avenir devant lui.

Mais, ce qui nous importe ici, c'est de comprendre que le player Flash est surtout arrivé à maturité, comme pour signer la fin d'une longue période de développement... qui s'achève.

2) Le lecteur Flash SWF cède place aux autres formats de Flash PRO

Adobe lui-même ne croit plus en son propre format SWF et mise désormais sur les autres formats d'export disponibles depuis Flash Pro ou Edge. L'avenir de Flash s'oriente en effet vers des exports HTML5 et mobiles. Les publications SWF que nous réalisons aujourd'hui très efficacement seront progressivement transposées en standard HTML5 ou en versions mobiles, selon l'usage, à mesure que les plateformes permettront de jouer les animations avancées jusqu'ici réservées au format SWF. Le SWF restera compatible avec les navigateurs qui embarquent le player en attendant que HTML5 et les tablettes mobiles valent l'actuel player Flash. Nous pouvons espérer que les navigateurs et les tablettes arrivent à maturité vers 2020 pour reproduire ce que nous faisons actuellement au format SWF.

3) Un calendrier de finalisation du player Flash bien cadré
  • Fin 2011, Adobe abandonne le développement du lecteur Flash pour appareils mobiles sauf Android.
  • Avril 2012, Adobe abandonne la disponibilité du lecteur Flash au sein du format Acrobat PDF.
  • Août 2012, Adobe abandonne intégralement le développement du lecteur Flash pour tous les appareils mobiles.
4) Flash Pro remplace Flash SWF

Si le player SWF disparaît, à terme, le logiciel Flash n'en demeure pas moins utile pour autant, bien au contraire. Pour animer aujourd'hui, nous devons envisager les exports SWF tant que les standards HTML5 ne demeurent pas fiables. Et pour réaliser des applications mobiles efficacement, la solution flash Pro propose des possibilités tout-à-fait probantes si on exclue les animations.

Conclusion : il reste donc à poursuivre ses exports en SWF en les doublant de versions alternatives adaptées en HTML5 et vidéo ou en application mobile tant que HTML5 ne suffira pas. Et le jour où le player n'aura plus lieu d'être, vous exporterez uniquement en HTML5 ou en vidéo et en mobile, mais toujours à partir de l'environnement de Flash Pro.

Pour en savoir plus :

http://www.igeneration.fr/0-apple/flash-pour-android-tire-sa-reverence-100782

http://www.developpez.com/actu/46454/Un-plug-in-Flash-plus-securise-sous-Google-Chrome-21-grace-a-un-nouveau-bac-a-sable-fonde-sur-l-interface-PPAPI-compatible-Windows-XP/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire