mercredi 20 juin 2012

Comparatif logiciels de création HTML5 et mobiles

Voici un tableau comparatif des outils courants de création numérique, pour la publication de contenus aux formats HTML5 et/ou mobiles :

Dans ce tableau, on relève que les éditeurs de code restent les solutions les plus pointues pour de l'abattage HTML5, mais aussi que Flash Pro CS6 n'a rien à envier aux nouveaux outils (Edge, Muse) bien plus restrictifs. En développant un jeu interactif à partir de Flash Pro CS6, vous pouvez en effet assurer sa publication à la fois en HTML5 Canvas, en SWF, en IPA et en APK !

De même, des outils comme InDesign se révèlent multi-canaux et permettent de publier à la fois en PDF pour l'impression, en PDF pour le Web, en IPA et en APK pour une publication digitale sous la forme d'une application mobile iOS ou Android (via l'extension Adobe DPS ou Aquafadas DPS), loin devant Dreamweaver ou Edge, bien plus limités.

Edge n'a en effet vocation qu'à animer du vectoriel, tandis que Flash, qui publie désormais en Canvas, permet d'introduire tout l'éventail d'interactivité de Javascript sur des médias enrichis et prochainement, inclura toutes les évolutions de WebGL permettant l'animation 3D sans plug-in dans tous les navigateurs.

Nous remarquons enfin que de nombreux logiciels présentent des fonctionnalités à priori identiques : Javascript notamment. Lequel choisir et pour que faire ?
  • Les éditeurs de code conviendront aux purs intégrateurs chargés de réaliser des sites Web accessibles et sur mesure et pour lesquels les cahiers des charges privilégient la syntaxe et les données textes au contenu graphique.
  • Dreamweaver conviendra aux webdesigners touche à tout, qui cherchent avant tout à simplifier la structure de leurs sites tout en s'offrant la possibilité de personnaliser leur code si besoin.
  • Edge conviendra aux groupes de presse en charge de l'animation d'infographies basées sur des données chiffrées, des organigrammes ou des systèmes graphiques de navigation (CV graphique, PowerPoint pour le Web).
  • Flash conviendra aux designers en charge de réaliser des interfaces de jeu, des bannières, des systèmes multiplan, 3D, des animations parallaxes au format HTML5/Flash SWF mais aussi de convertir à moindre coût des sites Flash existant en IPA ou en APK en y retirant toutefois ses velléités d'animateur.
  • Muse propose des sites HTML simples sans coder, à partir de modèles prédéfinis ou de maquettes InDesign. Il conviendra aux utilisateurs qui ne souhaitent pas exploiter l'interactivité ni les animations et qui maîtrisent déjà InDesign.
  • Sencha, MotionComposer, Radi et Hype sont des outils d'animation HTML5 complémentaires à Edge et Flash. Ils intéresseront ceux qui ne disposent pas déjà de Edge et de Flash dans la suite creative. Leurs fonctionnalités sont moindres mais leur prix très attractif en font des solutions pertinentes pour les petits budgets, les freelances et les associations.
  • JQuery rassemble une flopée de librairies Javascript prêtes à l'emploi et permettant d'ajouter des fonctionnalités avancées dans vos sites Web et vos applications mobiles. Cette technologie permet de gagner un temps considérable pour intégrer des fonctionnalités devenues incontournables (ex : galeries de photos). Une connaissance de Javascript reste cependant un pré-requis indispensable pour dompter ces outils.
  • Fireworks est à la fois un logiciel graphique et de création de pages Web, mais ne permet pas de personnaliser le code. Avec la disparition du logiciel Catalyst, Fireworks se voit recentré sur une vocation plus orientée sur du prototypage, des maquettes animées, du design d'interface.
  • Les logiciels d'édition InDesign et Xpress conviendront aux maquetteurs traditionnels du print, mais aussi pour ceux qui s'orientent vers les publications digitales natives : IPA, APK, e-pub, et le tout, sans programmer.

Lire aussi :

http://bloc-notes-arzhur.blogspot.fr/2012/08/comparatif-des-outils-de-publication.html

http://bloc-notes-arzhur.blogspot.fr/2012/04/les-standards-du-web-en-2012.html

http://bloc-notes-arzhur.blogspot.fr/2012/04/les-outils-de-communication-digitale-en.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire