mardi 10 avril 2012

Le trans-média avec Mr Morris


Un ex-animateur de Pixar (William Joyce) a réalisé un film d'animation innovent intitulé "The fantastic flying books of Mr Morris Lessmore". Il s'agit d'une animation classique, diffusée dans les circuits traditionnels, d'une durée d'environ 15 minutes, mais à laquelle est également associée, en option et en téléchargement payant (4,99 dollars sur App store), une application audio-visuelle.

Lien de la version interactive, pour iPad bien sûr (Disney = Pixar = Apple) :
http://itunes.apple.com/us/app/the-fantastic-flying-books/id438052647?mt=8&ign-mpt=uo%3D4

Cette application, ou plutôt cette animation interactive, offre à l'utilisateur d'une tablette iPad, un document animé aux vertus ludiques et pédagogiques, basée sur les mêmes scènes que l'animation initiale. Voici un beau projet d'écriture trans-média qui a retenu toute ma considération. En voici les raisons.

L'utilisation des supports est ici agréablement valorisée. Le film n'est pas réduit à un objet stérile de sorte qu'il soit visible sur tous les supports en postant la vidéo sur un simple Youtube. Au contraire, le film traditionnel est assez long et prend idéalement place sur un grand écran de cinéma ou de télévision, où l'image est sublimée et où la poésie du récit assoit littéralement le spectateur. Le circuit de diffusion est traditionnel et l'on suppose qu'il respecte à ce titre les convention d'usage et la chronologie des médias. Mais, c'est naturellement l'objet interactif qui retient ici mon attention. Celui-ci, en revanche, est disponible instantanément, et adopte comme il se doit une toute autre écriture. Pour ne pas concurrencer le premier, bien sûr, mais surtout pour valoriser le support et l'expérience de l'utilisateur sur ledit support iPad, évidement. Et ce faisant, plus l'expérience sur le support est valorisée, plus l'idée d'acquérir l'animation interactive moyennant quelques dollars se justifie.

L'animation dans sa présentation interactive prend ainsi du sens uniquement sur la tablette. Par exemple, Mr Morris abandonne la lecture des livres de papier avec le temps qui passe et ces derniers dépérissent et le film lui-même passe en noir-et-blanc. Le lecteur est amené à s'engager dans le récit par impulsions tactiles, afin de faire progresser l'histoire, voire, coloriser des éléments du décors, rendus inertes par la démotivation du personnage principal. Et c'est cette couleur qui fait quasiment reprendre au personnage l'inspiration et relance en somme l'animation.

Voilà une approche nouvelle et trans-média qui permet de rendre le support interactif intéressant en ceci que le spectateur, et plus particulièrement ici l'enfant, ne demeure plus passif devant une oeuvre (télévisuelle ?). Il est convié à participer à l'imaginaire. Il est même poussé à l'apprentissage et ce de manière autrement plus aboutie et sensible que depuis un jeu vidéo "occupant" plus que réellement "participatif". L'écriture est ici rondement menée. L'oeuvre adopte un sens différent selon chaque support de diffusion. Mais plus encore, lorsque l'on voit le film d'animation en complément de vivre l'expérience interactive, c'est toute la dimension littéraire de l'oeuvre qui jaillit de ces expériences de narration multiples. L'oeuvre est bien trans-média, c'est-à-dire plus que simplement pluri-média ou multi-canale.

On déplorera cela dit le manque d'originalité du récit, directement inspiré du film Kerity, réalisé par La Fabrique, entreprise française, à Montpellier. Le thème musical de l'animation n'est pas non plus sans rappeler le titre Heal the world de Mickael Jackson.

Mais, le sujet invite à considérer le livre traditionnel comme un bel objet que ledit iPad ne gagnerait pas à remplacer. Il réitère ainsi notre propos qui est de déployer toujours une oeuvre sur un support en fonction de sa spécificité, et non de niveler les contenus vers le bas, sinon, c'est bien sûr inutile et avilissant.

Pour en savoir plus sur ce projet admirable, lisez l'article suivant (V.O) :
http://www.fastcodesign.com/1664419/an-ex-pixar-designer-creates-astounding-kids-book-on-ipad

Extrait vidéo du film :

Dans la lignée de Pixar, pour en savoir plus sur la mécanique narrative d'un récit animé classique à la sauce Disney, lisez aussi cet article :
http://www.linternaute.com/cinema/magazine/la-recette-des-dessins-animes-disney/

Lisez aussi l'article suivant :

http://bloc-notes-arzhur.blogspot.fr/2012/05/le-trans-media-suite.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire