vendredi 21 janvier 2011

Un tournage... De prises en sur-prises.


Aujourd'hui, j'étais figurant pour un court-métrage, réalisé par Nadia Jandeau et Marjolaine Solaro. Et, comme vous l'imaginez, nous tournions en numérique avec du beau matériel.

Quelle surprise ce fut lorsque j'ai pu voir le caméraman improviser une prise sur un chien qui passait là et qui faisait des siennes, pile dans une mise en scène appropriée au récit du film en question. Incroyable non ?

Je ne peux que partager avec vous cet événement que j'ai trouvé digne d'intérêt, car il témoigne qu'avec une captation numérique, nous pouvons nous permettre quelques digressions que nous ne nous serions peut-être pas autorisés en pellicule, compte tenu de la lourdeur du matériel et du coût de la matière première, dont le stock, dans ce genre de circonstances, est souvent limité.

D'où l'idée également que nous risquons de voir venir de belles et surprenantes images, dans des récits initialement ficelés, sur nos prochains écrans. Des images captées sur le vif, de prises, en sur-prises, et de sur-prises en surprises ; )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire